randonneepyrenees.com

- Grenouille Rousse -
(Rana temporania)

Classification

Règne : Animal
Embranchement : Vertébrés
Classe : Amphibien
Ordre : Anoures
Famille : Ranidés
Espèce : Rana
Sous-Espèce : temporania
- Galerie photo -
marmotte

Description :

C’est une Grenouille de taille moyenne, mesurant entre 7 et 10 cm. Son aspect général est ramassé, la tête est courte et épaisse. Le museau est arrondi et court. La pupille est ovale et disposée horizontalement. L’iris est souvent doré et sombre. Le tympan est bien distinct et assez grand. On ne distingue pas les glandes parotoïdes sur l’animal. La palmure des pattes postérieures est assez importante.
La peau dorsale varie de lisse à assez verruqueuse, avec des replis latéro-dorsaux distincts et se rapprochant au milieu du dos.

La coloration de la face supérieure est très variable : jaune, rose, rousse, brune, verte ou grise, particulièrement tachée de noir en montagne. La coloration de la face inférieure est blanc jaunâtre, plus ou moins tachée ou marbrée de noir ou rouge.Lors de la période de reproduction, on distingue chez les mâles reproducteurs un sac vocal interne qui produit parfois sur la gorge un effet bleuâtre.

 Régime Alimentaire :

Elles consomment un grand nombre d’invertébrés, lombrics, scarabées, araignées ainsi que des gastéropodes. Les têtards consomment des algues mais peuvent être cannibales.


Biotope / Habitat :

En Europe, c’est l’Amphibien qui atteint les altitudes les plus hautes (jusqu’à 3000 m dans les Pyrénées). C’est une espèce très ubiquiste, elle vit en milieu terrestre toute l’année excepté durant la période de reproduction. On la trouve dans des milieux très diversifiés comme les prairies ou les forêts, les pâturages et les boisements montagnards, y compris ceux de résineux même si elle préfère les feuillus.

Les biotopes de reproduction sont eux aussi très variés, stagnant ou légèrement courant, légèrement salins ou acides. Elle fréquente les lacs, étangs, mares, zones lentes de rivières, bassins, tourbières… . En altitude, elle pond souvent dans des mares sans végétation ou très tourbeuses, qui se réchauffent rapidement au soleil.

           

 

 



Reproduction :

La Grenouille rousse a une ponte explosive et précoce. La ponte a lieu quelques jours après l’arrivée à l’eau. Dans les Pyrénées, la période de reproduction dépend de l’altitude et se déroule entre janvier et juin.
Le mâle migre jusqu'à la zone de ponte afin de trouver une femelle. Les chœurs des mâles se forment sur la zone de frayère afin d’attirer les femelles. Lorsque celle-ci est trouvée, il la maintient au niveau des aisselles et elle pond environ 700 à 5000 œufs (selon la taille de l’individu). Les œufs gonflent dans l’eau et sont fixés généralement à des support de type végétaux aquatiques.

Comportements spéciaux :

Pendant la période de reproduction, elle est très discrète et s’immerge rapidement à la moindre alerte. Elle est capable de détecter des mouvements jusqu'à 20m ce qui rend son approche difficile. A terre elle fuit dans la végétation dense.

Enfin quand on la touche, elle s’aplatit au sol, élève les pattes antérieures et se masque les yeux avec les mains (voir galerie photo). Elle peut aussi émettre des petits cris de détresse.

Menaces :

La capture des Grenouilles rousses pour leur consommation peut entraîner certains excès ou du braconnage (capture de nuit, engins prohibés…). En période de migration, un grand nombre d’individus sont également écrasés sur les routes. Les œufs sont sensibles au gel ainsi qu’à l’assèchement des mares. Cependant dans la zone centrale du parc national, la réglementation et la présence de gardes permettent de limiter  les tentatives de braconnage. Les populations sont donc en bon état dans cette zone.

En ce qui concerne les ennemis naturels, les Grenouilles rousses constituent la proie de nombreuses espèces d’oiseaux (aigles, milans noir et royal, hiboux, chouettes). De nombreux reptiles comme les couleuvres ou les vipères en sont les prédateurs. Les truites consomment aussi les petites Grenouilles ainsi que leurs têtards.